Titre: Love & Mercy, Bill Pohlad

Genre : Biopic, Musical, Drame 

L'histoire 

Derrière les mélodies irrésistibles des Beach Boys, il y a Brian Wilson, qu’une enfance compliquée a rendu schizophrène. Paul Dano ressuscite son génie musical, John Cusack ses années noires, et l’histoire d’amour qui le sauvera.

Source : Allociné

L'avis de Handibib

En français, ce film porte le sous-titre "La véritable histoire de Brian Wilson des Beach Boys", et pour cause. Ne vous attendez pas à un biopic sur l'histoire de la création de ce groupe mythique ou encore sur une présentation des différents membres du groupe. Au contraire, ici on se concentre sur Brian Wilson, qui est merveilleusement interprété par Paul Dano pour ce qui est de toute la partie du film qui se passe dans les années 60 et John Cusack dans les années 80. On apprend que Brian Wilson, en plus d'être un génie de la musique, souffre de schizophrénie, dû probablement en partie à un père tyrannique et violent, qui a lui-même été succédé par un producteur du même acabit, joué aussi magnifiquement bien par Paul Giamatti. 

Ce film est touchant, notamment toute la partie du film qui se déroule dans les années 80 car on voit que Brian Wilson souffre, qu'il perd pieds. Heureusement, il va croiser la route de Melinda Ledbetter, interprétée par Elizabeth Banks, qui fera tout pour le sortir de sa torpeur. 

Nous avons beaucoup apprécié ce film, et en particulier le jeu des différents acteurs. Il nous a d'ailleurs fait penser à une citation de Contrecoups de Nathan Filer qui dit "Le pire, dans cette maladie, ce n'est pas ce qu'elle me fait croire ni ce qu'elle me fait faire. Ce n'est pas l'emprise qu'elle a sur moi, ni même l'emprise qu'elle autorise les autres à avoir. Le pire de tout, c'est qu'elle m'a rendu égoïste. La maladie mentale nous replie sur nous-mêmes. C'est mon avis. Elle fait de nous les prisonniers à vie de la douleur qui occupe nos têtes [...]." Avec ces différentes oeuvres, nous pouvons vraiment constater que, même si la schizophrénie est différente chez chaque personne en situation de handicap psychique, on peut retrouver des similitudes qui permettent de mieux comprendre les malades. 

Le réalisateur Bill Pohlad Wikipédia