Titre: Les éditions "Miroir aux Troubles", spécialisées pour les DYS

"Miroir aux troubles" est une maison d'édition fondée par Laurence Dufour. Cette femme, qui se destinait à une carrière de journaliste politique, a un jour décidé de suivre ses passions pour le dessin et l'écriture et de créer une maison d'édition spécialisée pour les DYS, notamment parce que sa fille est elle-même DYS. 

Cette maison d'édition nous a intéressée dès le départ car, en comparaison avec d'autres maisons d'éditions pour les DYS, elle a quelques particularités. Tout d'abord, elle ne propose que des histoires originales et ne fait donc pas d'adaptation de grands classiques. Mais surtout, c'est une maison d'édition qui propose de nombreux romans pour les adolescents. 

Nous sommes donc allées à la rencontre de Laurence Dufour et vous avons rapportées une belle interview !

- Pourquoi avoir choisi le nom "miroir aux troubles" pour votre maison d'édition ? 
Je suis amoureuse de la Bretagne. Il y a quelques années, nous avions, mon mari, mes filles et moi, séjourné à Tréhorenteuc, pays de Brocéliande et entrée du Val sans retour. Passionnés par les légendes, nous avions choisi de suivre un guide dans la forêt de Brocéliande. J'ai adoré l'histoire des 7 fées du Miroir aux fées.
Lorsque j'ai cherché un nom pour ma société, j'ai repensé à cette histoire et à l'objet de ma société : la dyslexie = trouble d'apprentissage. Le nom était né : Miroir aux Troubles (car je souhaitais également me consacrer à d'autres troubles).

- Pourquoi avoir voulu créer cette maison d'édition ? 
Ma seconde fille, Elsa, a eu un parcours un peu compliqué et a été diagnostiquée dyslexique en CE2.
Nous avons cherché des supports écrits pour l'amener à la lecture (elle avait une sainte horreur de l'objet livre)... sans succès. Par contre, elle s'amusait beaucoup sur la tablette.
Je sortais d'une formation "créer et publier des livres numériques". J'ai donc décidé de me lancer avec un premier e-book.

- Nous avons remarqué que vous proposez de nombreux documents à destination des ados, contrairement à de nombreuses maisons d'éditions spécialisées pour les DYS, qu'est-ce qui vous a donné envie de proposer ce contenu ? Pourquoi vous ne proposez pas des documents à destination des adultes ? 
Avec du recul, je pense que c'est parce que ma fille a grandi. La maison d'édition suit sa croissance. Je plaisante... J'ai rencontré sur les salons de nombreux ados dys et j'ai échangé avec eux sur leurs souhaits. Ils sont fans de steampunk, gothique et SF.... moi également. C'est la raison de mon orientation éditoriale actuelle.

Les livres pour adultes arrivent 😊

- Votre catalogue propose uniquement des créations originales, voulez-vous continuer dans ce choix ou souhaitez-vous adapter des histoires populaires ? 
J'ai fait le choix de rester sur des créations originales pour me démarquer. D'autres maisons d'édition se sont positionnées sur l'adaptation de textes tombés dans le domaine public.


- Travaillez-vous actuellement en partenariat avec des bibliothèques / médiathèques ? 
En partenariat, non. Par contre, mes livres sont présentés aux bibliothèques/médiathèques.


- Avez-vous déjà fait des interventions dans des bibliothèques / médiathèques pour présenter votre catalogue ? 
Je suis intervenue une fois dans la médiathèque de ma ville et j'ai exposé au sein de la Canopée. Mes auteurs/illustrateurs interviennent de leur côté également.


- Vous travaillez avec la plateforme Mobidys pour proposer votre contenu en version numérique. Êtes-vous à l'origine de cette plateforme ou est-ce un partenariat ? Qu'est-ce que la version numérique apporte de plus à la version papier ? 
Non je ne suis pas à l'origine de l'offre numérique Mobidys. Il s'agit d'un partenariat. J'ai été emballée dès mon premier échange avec Marion et Nathalie. Elles n'avaient pas besoin de me convaincre de l'importance du numérique pour les lecteurs dyslexiques... j'étais déjà convaincue. Leur produit était juste top... Et le rendu avec "Emporté par le vent" répond à toutes mes attentes.

La version numérique permet de choisir parmi 3 niveaux de lecture : débutant, dys et famille. Des "béquilles" ont été intégrées : définition contextuelle des mots compliqués, pastilles personnages dans les phrases où le sujet est difficilement identifiables mais surtout... il y a du son.

- J'ai lu dans vos différents communiqués de presse que vous utilisez la police "opendyslexic". Comment avez-vous trouvé cette police ? Est-ce vous qui l'avez créée ? 

J'ai lu de nombreuses études lorsque la dyslexie a été identifiée pour ma fille. Je voulais adapter au mieux ses supports. La police Opendyslexic a été développée par un chercheur espagnol... qui ne voulait pas en faire commerce. Il la propose en open source. Sa démarche me paraissait saine, il y avait des résultats et ma fille lisait mieux.

Nous espérons que cette interview vous aura donné enfin de feuilleter le catalogue des éditions "Miroir aux troubles" et de proposer leurs documents dans vos bibliothèques / médiathèques. 

 

Les différents liens attenants à cette interview : 

- Miroir aux troubles (site internet) 

- Miroir aux troubles (page facebook)

- Mobidys (site internet)