Catégorie: Handicaps psychiques
Éditeur: Les Editions des Tourments
Pages: 128
ISBN: 9782372241335
Bibliothèque: Livres
Année: 2018

Résumé de l'éditeur

C'est un recueil de trois nouvelles policières : 

Meurtre dans le Dorset :

Sonia Talbot, la femme du richissime entrepreneur, Albert Talbot est retrouvée assassinée. Son cadavre a été retrouvé dans l'eau par des promeneurs. Mais ce ne sera pas le seul meurtre que l'inspecteur Arthur Smith et le sergent Robin Hard de Scotland Yard devront élucider! Ils épauleront l'inspecteur James Smith de Dorchester.

 Meurtre au château de Kingstown :

La duchesse Mary de Worcester est retrouvée assassinée dans sa chambre à coucher. Le meurtrier a essayé de maquiller l'assassinat en suicide. Son majordome subit le même sort. Qu'avait-il découvert ? Les enquêteurs Smith, Hard et Flanagan vont retrouver le responsable de ces actes abjects. Suspense assuré...

 Mystère à l'hôpital psychiatrique de Black Owl :

L'hôpital Psychiatrique BLACK OWL, se situe aux abords de Londres. Il a été construit en 1990. C'est une clinique privée. Sa capacité est de cent lits. Une aile est réservée aux malades présentant des symptômes irréversibles, c'est-à-dire la paranoïa, la schizophrénie, la bi - polarité associée à des crises aigues de schizophrénie ou paranoïa. Cette aile est protégée par des barreaux aux fenêtres rendant impossible une fuite du malade. Lors de réactions violentes du malade, deux ou trois infirmiers sont nécessaires pour le maîtriser. Les chambres sont adaptées de sorte à ce que le malade ne puisse se blesser.

Dans l'autre aile des malades présentant des symptômes moins graves peuvent circuler  librement. Ils peuvent se promener dans le parc, participer à des discussions thérapeutiques, manger au réfectoire, sortir. Il s'agit précisément de patients présentant des symptômes divers, telles des névroses, des comportements psychosomatiques divers, des phobies, des comportements hystériques, la dépression et l'angoisse ou bien les deux pathologies réunies. Ces malades ne rencontrent jamais les malades qui sont dans l'aile clôturée.

Et c'est justement sur cet établissement que les enquêteurs de Scotland Yard, Arthur Smith et Robin Hard, devront se pencher un peu plus, car un crime vient de s'y produire. Le cadavre de Robert Murray vient d'être découvert pendu dans les douches. Qui avait un motif pour le supprimer ? Chose curieuse, la victime présentait une intervention chirurgicale. Elle a été lobotomisée. Cette méthode est vivement contestée dans le milieu médical. Mais la cause du décès est  un empoisonnement à la toxine botulique, d'après la médecin légiste. Le directeur de l'établissement est anéanti. Sa réputation et celle de l'établissement risquent de voler en éclats.

Mais les meurtriers ne savent pas à qui ils ont affaire !

Car le crime parfait n'existe pas.