Titre: Digital dementia

Nous inaugurons aujourd'hui avec beaucoup de plaisir la partie "animations" proposées dans vos médiathèques. Pour cette première nous vous proposons un retour d'expérience d'une collègue, Marion Tessier, travaillant au Royaume-Uni. Nous lui laissons donc la parole pour vous expliquer en détail le contenu de son animation !

" Dans le cadre de la Dementia Action Week, organisée par The Alzheimer Society (semaine de sensibilisation à la démence en Angleterre), nous avons décidé d’organiser plusieurs séances afin de découvrir des solutions numériques pour aider les personnes souffrant de démence ou les personnes qui s'en occupent.

32163327_1805360519483998_1753614986380312576_o.jpg

Source : Kingston Library & Heritage Service

Ces séances se découpaient en trois activités simultanées, que les participants pouvaient tester ou non, à leur guise.

Les séances ont eu lieu le lundi 21 Mai et le mardi 22 Mai dans les bibliothèques de Hook et New Malden, annexes de la bibliothèque de Kingston Upon Thames, Londres, Royaume-Unis (Kingston Library)

Attention, toutes les applications et jeux énoncés ici sont en anglais. Il est possible que certaines existent en français, mais nous n’avons pas pris la peine de vérifier.

1/ Découverte et démonstration de la table magique “Tovertafel

Nous avons ici fait appel à un partenaire extérieur car le matériel en lui-même est relativement cher et nous n’avons pas actuellement le budget pour nous équiper.

Il s’agit d’une “table magique” développée exclusivement pour les personnes atteintes de démence, pour leur permettre un moment social, rappeler des souvenirs, les intéresser, de manière très douce et interactive.

Le Tovertafel se compose d’un projecteur qui projette différents jeux (avec également différents types d’interactions et plusieurs niveaux de difficulté) sur une table. Une caméra capte ensuite les mouvements des participants, ce qui permet d’interagir avec le jeu.

Exemples :

  • Exploser des bulles de peintures qui révèlent peu à peu un tableau
  • Compléter des phrases et des dictons connus
  • Faire tourner des fleurs pour les agrandir… La plupart des jeux tournent autour du sensoriel.

C’est réellement un outil extraordinaire et relaxant. Je conseille fortement d’aller y jeter un œil. Et petit bonus, le créateur parle français et vient d’installer sa première table magique en France. Si le budget de votre structure le permet, le Tovertafel est vraiment un outil intéressant.

Nous n’avons pas animé nous-mêmes cette partie, mais les usagers ont énormément apprécié (les personnes atteintes de démence tout comme leurs proches).

tovertafel-voor-clienten.png            Tovertafel-1.jpg

Source : Tovertafel

2/ Découverte de 10 applications gratuites pour tablette ou smartphone

Nous avons réalisé nous-mêmes une sélection de 10 applications (en nous inspirants de sites dédiés à la démence) qui peuvent aider les personnes atteintes de démence ou leurs aides/proches. Lors de notre animation, nous avions plusieurs tablettes à disposition avec les applications téléchargées afin que les participants puissent les essayer. On y trouvait entre autres une horloge adaptée pour les personnes atteintes de démence, des jeux pour stimuler la mémoire, ou des organisateurs de médicaments.

Les 10 applications étaient donc :

  • Dementia Clock : une application permettant aux personnes atteintes de démence une meilleure appréciation du temps (par exemple : “nous sommes mardi après-midi” au lieu de “mardi 24 Mai”)
  • Medisafe : une application permettant de définir des alertes lorsque les personnes doivent prendre leurs médicaments
  • Family locator : permet de “tracker” géographiquement un membre de sa famille (à condition qu’il ait son téléphone sur lui)
  • My Therapy : permet d’enregistrer ses médicaments, définir des alertes, mais aussi tenir un journal de ses douleurs, de ses symptômes… Au Royaume-Unis, plusieurs médecins s’en servent pour affiner leur consultation
  • Brainyapp/Luminosity Brain Training : jeux pour stimuler la mémoire et les activités cognitives.
  • Mindmate : jeux pour stimuler la mémoire, mais également astuces pour faire des activités physiques et conseils de nutrition
  • Memory Box : Plusieurs images sont proposées, à trier par sujet/décennie/type qui permettent d'éveiller des souvenirs et démarrer des conversations entre une personne atteinte de démence et ses proches ou son aide médicale (exemples : La tour Eiffel, Marilyn Monroe, Evénements sportifs…)
  • Dementia Emergency: conseils rapides en cas d’urgence. Plusieurs situations sont proposées telles que “Que faire en cas d’incendie ?”, “Que faire si une personne commence à se déshabiller dans la rue ?”, “Que faire si l’on ne sait pas où se trouve un proche atteint de démence”, ... Pour chaque situation, une liste de réflexes à avoir afin de ne pas paniquer et de gérer la situation au mieux.
  • Mindmate : cette application de méditation n’est pas spécifique à la démence mais peut aider les personnes à se détendre et à se concentrer.

Les personnes participantes (public âgé) étaient presque toutes des personnes ayant des proches atteints de démence et se sont montrées fortement intéressée par ces solutions numériques. Plusieurs nous ont dit qu’elles allaient essayer ces applications et ont même pris des prospectus afin de les apporter à des amis.

Source : Page Facebook Kingston Library & Heritage Service

3/ Démo et test du jeu A Walk Through Dementia, développé par l'Alzheimer Research Society.

Ce jeu, A Walk Through Dementia, vous propose trois scénarios en réalité virtuelle vous mettant dans la peau d'une personne atteinte de démence :

  • Au supermarché,
  • A la maison en train de préparer du thé (oui c'est un jeu britannique)
  • Dans la rue.

Les deux premiers scénarios vous permettent d'interagir avec votre environnement (fixer une étagère pour attraper du lait, fixer une flèche sur le sol pour avancer, ...) tandis que dans le dernier scénario, vous ne faites rien et suivez juste la caméra (parfait pour les débutants en réalité virtuelle).

A la fin de chaque scénario, un petit texte récapitulatif explique ce que le joueur a expérimenté et pourquoi (texte qui devient flou, incapacité à reconnaître un visage...)

Attention hélas, ce jeu n'existe pour le moment qu'en anglais.

Matériel

Nous avons utilisé un headset en plastique, plus cher mais bien plus agréable qu'un Google Cardboard car le joueur peut régler l'écartement et la distance des lentilles. (Le modèle que nous avons utilisé est celui-ci)

Le jeu peut également être joué sur une tablette en vidéo 360 degrés mais l'expérience est vraiment plus intéressante en réalité virtuelle.

Objectifs

  • Sensibiliser au sujet de la démence
  • Faire essayer la réalité virtuelle pour la première fois à un public plutôt âgé

Source : A walk through dementia

Les deux personnes chargées de l'animation ont essayé les trois scénarios afin d'être prêts à intervenir si une personne se retrouve coincé ou ne sait plus quoi faire.

Lorsqu'une personne voulait essayer le jeu en réalité virtuelle, nous leur expliquions en premier lieu ce qu'est la réalité virtuelle, en quoi consiste le jeu, puis nous leur demandions de mettre le casque, de trouver le texte de menu et de régler les lentilles de manière à ce qu'ils soient à l'aise. Puis nous leur expliquions qu'ils doivent fixer le bouton "next" avec le curseur virtuel. A partir de là, la plupart des personnes se sont débrouillées seule.

Sans exception, les personnes ont été extrêmement réceptives à cette expérience, même si pour TOUS les participants, il s'agissait de leur première expérience réalité virtuelle (la moyenne d'âge était de plus de 60 ans).

Le fait d'inclure un jeu en réalité virtuelle dans un programme plus large autour de la démence est un très bon moyen d'attirer de nouveaux publics vers ce type d'animations.

L'animation en elle-même était très bon marché car hormis le casque (30 euros environ), rien n'était payant.

Source : Marion Tessier

Site du jeu

Pour plus de questions, n'hésitez pas à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (je parle anglais et français) et je me ferai un plaisir de vous aider :) "